Communiquer-Responsable : Pourquoi et comment m’y prendre ?

par

Pourquoi & comment communiquer-responsable ?

A l’heure ou les attentes sociales et environnementales évoluent et deviennent une priorité pour notre société, il est important de prendre en compte que notre impact environnemental passe aussi par notre communication et plus précisément par les supports physiques utilisés pour communiquer.

Avoir une approche responsable dans notre métier de communicant est bien plus qu’un choix, c’est un réel engagement. Mais attention : Bien qu’ils soient “verts”, “durables” ou encore éco-friendly, les supports de communication que vous utilisez ou utiliserez auront forcément un impact sur notre environnement ou sur notre société. La solution magique n’existe pas encore, même si de plus en plus nombreuses sont les entreprises qui font des recherches à ce sujet et qui proposent des solutions qui vont dans ce sens.  Cet engagement nécessite de la créativité et de l’innovation dans la conception de vos supports et le choix de vos fournisseurs ! Communiquer-responsable c’est adopter des démarches qui prennent en compte des données à la fois sociétales, éthiques ou encore environnementales dès le début de la conception du support. Elles doivent durer dans le temps pour avoir un impact moins conséquent sur notre environnement.

Adopter une démarche de communication responsable c’est : 

  • Bon pour la planète (et oui!)
  • Une manière de renforcer votre crédibilité,
  • Bon pour votre image de marque,
  • Important pour montrer l’exemples

1. SE POSER LES BONNES QUESTIONS

 

Posez-vous les bonnes questions en commençant par vous demander ce que va devenir votre support quand il aura été vu/lu ? Quel sera son cycle de vie ?

Les supports de communication physique englobent : tous supports papier, carte de visite, flyers, goodies, courriers, papier à en-tête, brochures ou encore packaging que votre client pourrait avoir entre les mains à un moment donné. Le tout est d’abord de savoir ce qu’il va en faire, une fois qu’il aura lu les informations de votre brochure, ou ouvert le carton contenant sa commande.

  • Si la personne jette mon support : Est-il recyclable ?
  • A quoi pourrait servir le packaging de mon produit une fois ouvert ?

 

2. QUELQUES CONSEILS

  • Soyez créatif : imaginez un support de communication à la fois bon pour la planète et impactant pour vos clients n’est pas une mince affaire, réfléchissez à plusieurs pour trouver la bonne solution !
  • Soignez vos supports : un support agréable à regarder et intéressant pour votre cible aura moins de chance d’être jeté dès le premier abord.
  • Privilégiez des supports réutilisables/transformables : Quoi de mieux qu’un support qui pourrait avoir différentes fonctions ? Par exemple, pour vos envois postaux, privilégiez des cartons que vos clients seront heureux de réutiliser.
  • Privilégiez des supports mono-matériaux, pour un meilleur recyclage.
  • Posez les bonnes questions à votre fournisseur : Demandez des éléments concrets de traçabilités prouvant les vertus écologique des supports proposés (attention au Greenwashing*) :  encres respectueuses de l’environnement (type Eco-latex), matériaux recyclables ou recyclés etc.

3. ÊTRE AMBASSADEUR DE SA COMMUNICATION VERTE

Plus qu’acteur, soyez représentant de votre communication verte ! Vous faites des efforts pour exercer votre métier de manière plus responsable, alors faites le savoir à votre entourage et vos clients. C’est un bon moyen de créer ou renforcer des liens avec votre communauté. Les consommateurs prennent réellement conscience que leurs actes d’achat comptent. Ils cherchent à consommer peu à peu de façon plus responsable et prennent en compte l’impact social, économique et environnemental des produits qu’ils consomment. Aujourd’hui près d’un tier des consommateurs choisissent aujourd’hui leurs produits en fonction des critères environnementaux et sociaux. Le problème est qu’ils ont encore du mal à identifier les marques dites “responsables”. Revendiquez donc vos démarches, vous ne pourrez avoir que des retours positifs.

 

 

4. DES EXEMPLES POUR VOUS GUIDER

Voici des exemples d’entreprises, marques qui ont décidé de s’inscrire dans une démarche responsable, à la fois dans le choix de confection de leurs produits mais aussi dans leur communication :

 

Des cartes à planter dans les box de la marque Respire Naturel : Une idée originale, et un bon moyen d’affirmer votre engagement pour une communication plus verte. Une fois lu et planté dans la terre, ce flyer ensemencé produira une plante : On approuve !

Les boîtes en carton recyclé et réversible Make My Lemonade : La célèbre marque de vêtements Do It Yourself a repensé ses boîtes d’expédition : Des boîtes réversibles, remontables à l’envers pour une utilisation prolongée : On approuve !

Les tasses comestibles Les petites françaises :  Des tasses gourmandes à manger directement. Fini les emballages en papier ou en plastique, cette marque en a décidé autrement, en plus d’être esthétiques, respectueuses de l’environnement , elles sont excellentes !

Les courses zéro déchet, c’est possible avec Loop ! Grâce à un système de consigne, Loop s’est associé à des grandes marques pour proposer à ses clients des courses sans emballages jetables. En plus de repenser les contenants, Loop optimise aussi ses livraisons pour un minimum d’impact sur notre planète : on valide !

 

*Greenwashing : 

Le green washing, ou en français l’ »éco blanchiment », consiste pour une entreprise à orienter ses actions marketing et sa communication vers un positionnement écologique. C’est le fait souvent, de grandes multinationales qui de par leurs activités polluent excessivement la nature et l’environnement. Alors pour redorer leur image de marque, ces entreprises dépensent dans la communication pour « blanchir » leur image, c’est pourquoi on parle de green washing.

Définition du Greenwashing de l’ADEME (source : http://www.institutdesondage.com)